Baka
Kokaho
Chokujo
Super Baka
-Exemple d'une mauvaise attaque, 0 degré par rapport au bombardier, très facile à viser pour le mitrailleur.
-Attaque dite "classique", mais trop risqué car le bombardier est trop rapide pour maintenir un bon angle de piqué jusqu'au bout, on retrouve la position du shéma ci-dessus à la fin.
-Attaque par dessous, un peu moins risqué que les précédentes, souvent utilisée en bimoteurs (parfois avec le canon oblique), la nuit, en coopération avec les projecteurs. A effectuer avec assez d'énergie.
-Attaque verticale, 90 degrés par rapport au bombardier. Le moins risqué de la méthode classique, mais très difficile à effectuer, nécessite également la bonne technique de tir en déflexion. Quasiment impossible de viser pour le mitrailleur.
-Attaque frontale, à effectuer si possible, avec un peu d'angle (vertical ou horizontal), le mitrailleur ne peut pas viser à cause de la vitesse et l'angle variable. Bien distancer le bombardier avant de commencer la volte-face. Eviter de remonter derièrre le bombardier après l'attaque
-Par dessus.
-Par dessous, A effectuer avec beaucoup d'énergie (commencer par piquer par exmple).
Méthode d'attaque: bombardier Il existe deux methodes d'attaque: l'attaque frontale et l'attaque classique. L'attaque classique est une méthode assez simple, facile à effectuer. Cependant cette méthode est devenue inéfficace et suicidaire contre la plupart des bombardiers alliés qui sont aussi rapides voire plus rapides que les chasseurs japonais (B25, B24, B29...).